Asmaa Ibnouzahir est née au Maroc en 1980 et a immigré au Canada avec sa famille en 1994. Dès son arrivée Petite Asmaaau Québec, elle s’est engagée comme bénévole dans diverses initiatives dans les établissements scolaires qu’elle fréquentait ou avec des organismes communautaires.

Après avoir obtenu un bac en kinésiologie à McGill en 2003, Asmaa Ibnouzahir a complété une maîtrise à l’université de Montréal en nutrition internationale en 2006. Ancienne stagiaire du programme Québec sans frontières, elle a travaillé comme spécialiste en nutrition d’urgence humanitaire, et cela l’a conduite à une quinzaine de pays en Afrique, en Asie et en Europe avec diverses ONG et agences de l’ONU, avant de compléter une autre maîtrise en 2016 à l’université de York en Études de genre et féminisme.

IMG_2274_3En parallèle à son cheminement académique et professionnel, Asmaa intervient depuis 2006 dans les débats publiques comme consultante et conférencière pour les droits humains – en particulier, les droits des femmes et des minorités religieuses au Québec, et les questions liées à l’immigration, à la laïcité, à la religion dans la sphère publique, et au statut des femmes en Islam.

En parallèle à son cheminement académique et professionnel, Asmaa intervient depuis 2006 dans les débats publiques comme consultante et conférencière pour les droits humains – en particulier, les droits des femmes et des minorités religieuses au Québec, et les questions liées à l’immigration, à la laïcité, à la religion dans la sphère publique, et au statut des femmes en Islam.
Pakistan, 2010

En 2013, elle a co-fondé la Collective des féministes musulmanes du Québec. Elle est également membre du groupe de dialogue féministe interreligieux Maria’M, où elle était dans le comité de coordination pendant quatre ans.

En 2014, elle a contribué à l’ouvrage : Religions et laïcité, pour un nécessaire dialogue, paru chez Fides, et en 2015, elle a publié son livre : Chroniques d’une musulmane indignée, paru chez Fides également.