Discours prononcé le 30 janvier 2017, lors de la vigile (à Montréal) qui rendait hommage aux victimes de l’attentat terroriste suprémaciste survenu à la mosquée de Sainte-Foy le 29 janvier 2017

Notre présence ce soir ici est très importante, non pas pour exprimer notre surprise, mais pour exprimer notre indignation et notre ras-le-bol.

J’inclus dans le « notre » toutes les personnes citoyennes, de quelque origine que ce soit, de quelque croyance que ce soit, qui en ont assez de la culture du racisme présente dans notre société. Oui, j’ai bien dit la culture du racisme.

Cela a commencé par le génocide des Autochtones et le vol de leurs terres, et continue aujourd’hui à l’égard des Autochtones, mais aussi des Noirs, des Arabes, des Latinos, des Asiatiques, et j’en passe.

Il y a quelques mois, nous parlions de la culture du viol qui pourrit la vie des Québécoises dans notre société. On parlait alors de tous ces gestes d’apparence mineurs mais qui banalisent le sexisme et conduisent dangereusement vers des actes de viols.

De façon analogue, nous nous devons aujourd’hui de parler de culture du racisme.

Il s’agit des micro-agressions, des discours politiques et médiatiques, des projets de loi, des représentations des personnes de confession musulmane, mais aussi des silences devant des propos profondément racistes et islamophobes, qui empoisonnent le quotidien de dizaines de milliers de musulmanes et de musulmans au Québec, depuis plus de 15 ans maintenant.

Culture Racisme3

Lorsqu’on entend les pyromanes islamophobes exprimer leur consternation, verser des larmes, se dire surpris parce que « Québec est une ville si paisible », nous leur répondons que : pour plusieurs personnes racisées (Noires, Arabes ou autres) qui ont vécu ou grandi à Québec, non ce n’était pas Wonderland !

La paix et la sécurité à Québec, ou au Québec en général, ne vient pas juste d’être perturbée.

Pour des dizaines de milliers de femmes autochtones, leur sécurité est menacée depuis bien longtemps. Pour des dizaines de femmes musulmanes, leur sécurité est menacée depuis que le Québec s’est lancé dans les traces de la France par ses politiques islamophobes. Et pour des dizaines de milliers de personnes québécoises de foi musulmane, l’acharnement médiatique et les manipulations politiques sont tout sauf des expressions de la paix québécoise.

L’industrie de l’islamophobie est très lucrative et certains la défendent becs et ongles.

Certaines personnalités médiatiques et politiques, entre autres, refusent la légifération sur les discours haineux pour défendre leur liberté d’expression.

Et bien, nous leur disons, que votre liberté d’expression haineuse se heurte au droit à la vie des personnes québécoises de foi musulmane aujourd’hui.

Votre privilège de déblatérer vos propos racistes dans le confort de vos bureaux ou salles de rédaction, menace la vie de milliers de citoyennes et de citoyens de foi musulmane depuis des années.

Et en passant, peu importe qui a commis les attentats d’hier, la haine de quelque bord que ce soit ne tombe pas du ciel. Elle prend racine dans un environnement politique et social qui la sème et l’arrose.

Pour finir, j’aimerais dire que nous ne voulons pas de la sympathie de celles et ceux qui, depuis des années, conçoivent des projets politiques, des codes de conduite, des tests de légitimité citoyenne visant les citoyennes et citoyens musulmans.

Aujourd’hui, nous devons leur demander à ce qu’elles et ils aient l’humilité et l’honnêteté de faire un examen de conscience pour reconnaître leur rôle actif dans l’attentat terroriste d’hier !

Et une fois cet exercice complété, qu’elles et ils rendent public leur mea culpa tout comme elles et ils aimaient diffuser leurs propos racistes.

 

Non à la culture du racisme !

Taggé sur :                    

6 thoughts on “Non à la culture du racisme !

  • 31 janvier 2017 à 11:54
    Permalink

    Bravo Asmaa,

    Votre discours est à la fois touchant et très solide.
    Je crois qu’il est extrêmement important de contrer le racisme par tous les moyens.
    Les politiciens doivent se faire montrer du doigt et également se faire « enseigner ».
    Je vous invite à lire mon dernier blogue si vous en avez envie. http://www.ritaamabili.com/la-vigile/
    Cordialement,
    Rita

    Répondre
  • Pingback: Quelques-uns des discours prononcés lors des vigiles de solidarité avec les musulman.e.s du Québec – FFQ

  • 2 février 2017 à 15:17
    Permalink

    Votre discours a enlevé le voil sur bien des choses derrière lesquelles se cachent un discours raciste qui prend de l’ampleur de plus en plus. Merci pour votre courage et franchise.

    Répondre
    • 12 février 2017 à 19:56
      Permalink

      Merci pour votre message et votre soutien. Nous devons continuer à travailler fort pour que notre société soit plus égalitaire !

      Répondre
  • 4 février 2017 à 09:59
    Permalink

    Bonjour Asmaa,

    Bravo pour votre blogue et l’entrevue. Votre schéma en forme de pyramide est excellent, je vous citerai quand je pourrai le reprendre. Très important de relever ces points!
    Alain Létourneau

    Répondre
    • 5 février 2017 à 11:20
      Permalink

      Bonjour,

      Merci beaucoup pour votre commentaire. Ce schéma est pour moi un travail que je dois encore raffiner, mais je voulais quand même en sortir une première version.

      Tenez-moi au courant de vos travaux sur le sujet.

      Au plaisir,

      Asmaa

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *